KlimT à l’atelier des Lumières

Une autre approche de la peinture. C’est ce que propose l’Atelier des Lumières a travers différentes rétrospectives d’artistes célèbres. En 2018, KLIMT fut le sujet d’une des projections animées immersives. D’autres artistes viennois du 19eme siècle (Schiele, Hundertwasser) sont aussi présents.

Le cadre de l’exposition est une ancienne fonderie construite en 1835, restaurée et transformée en musée vivant. En effet, les alcôves, les arches, les hauts plafonds permettent de structurer et d’organiser les présentations des œuvres de l’artiste.

On retrouve aussi des oeuvres de l’artiste Ergon Schiele déja présenté dans cet article. Le mix des couleurs flamboyantes de Klimt et des formes torturées de Schiele sont très intéressantes.

L’exposition regroupe les principales oeuvres de Klimt ; on peut redécouvrir le Baiser, Judith, le Portrait d’Adele Bloch-Bauer I, Pallas Athena ou encore le Chevalier d’Or.

L’animation, l’enchainement des différentes œuvres est très bien réalisé, dynamique tout en laissant suffisamment de temps pour admirer et s’imprègner des détails. Une plateforme à l’une des extrémités de la salle permet d’avoir une vision sur l’ensemble de l’animation.

Cette visite de l’ouvre de Klimt au fil des animations et de l’enchainement des scènes et envoutante, En effet, les créations de l’artiste se prêtent bien au jeu. Le figuratif, souvent des portraits, s’immerge dans l’abstrait rayonnant issus de l’imaginaire de l’artiste. Enfin, un fond sonore rythme le déroulé de la présentation.

L’atelier des lumières à par la suite proposé une exposition sur Van Gogh. La prochaine sera a partir de févier consacrée à Renoir, Monet et Chagall.

fredadmin Écrit par :