Chantilly Art et Élégance: l’abbaye

L’abbaye de Royaumont

Que serait un rallye digne de ce nom sans un déjeuner cossu?

Afin de profiter pleinement de ce moment de la journée, les deux rallyes se sont retrouvés à l’abbaye de Royaumont afin que les pilotes et leurs familles puissent se restaurer.

Instaurée il y bientôt 800 ans de cela, l’abbaye de style gothique a traversé les siècles en subissant plus ou moins de dégâts, notamment à la suite de la  révolution de 1789. Le cloitre, le bâtiment des moines,le réfectoire ainsi que le palais abbatial subsistent encore aujourd’hui au milieu des paisibles jardins. En raison de l’évènement il n’était possible que d’accéder qu’à ceux-ci.

Il est cependant possible de la visiter entièrement en temps normal.

L'abbaye de royaumont

Les superscars

Les organisateurs ont donc choisi cet havre de paix  comme étape de mi parcours pour les deux rallyes, supercars et anciennes. Les propriétaires ayant abandonné pour quelques heures leur voitures sur les pelouses, il était possible d’aller à la rencontre de ces merveilles sous le soleil écrasant.

En plus des supercars déjà présentes à la course de côte de Pondron, et dont certaines se sont perdues dans la campagne Picarde, il était possible d’admirer dans le désordre:

  • Un Lamborghini Muira
  • Une 246 Dino
  • Deux Mercedes 300SL, une Cabriolet, une coupée
  • Une Carrera GT
  • Une Diablo SV
  • Une Ferrari 250

Les propriétaires sont repartis aux alentours de 15h, direction Chantilly pour les anciennes qui allaient se préparer pour le lendemain.  Pour les superscars, la destination était le circuit de Mortefontaine afin d’aller tester les limites de leurs superscars.

fredadmin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *