Chantilly Art et Élégance: Part one

Les rallyes de samedi, n’étaient qu’un début dans la grande messe automobile annuelle. Le spectacle avait lieu le dimanche. Chantilly Art et Elégance se prolongeait alors avec le concours d’Elégance dans l’enceinte du château de Chantilly. Le tout  ouvert au public impatient.

Concourt d’Elégance

Un Concourt d’Élégance est un savant mélange regroupant le monde de l’Automobile et celui de la haute couture. L’épicentre de ce type d’évènement est un défilé où des marques automobiles présentent, en concert avec une maison leurs derniers concept cars accompagnés d’un mannequin.

Ce type d’évènement est apparu au début des années 1900 et à connu son heure de gloire durant l’entre guerre, avant de quasiment disparaitre après les années 1950. Cependant, ces évènements sont revenus en force au début des années 2000. Aujourd’hui trois d’entre eux sont au dessus du lot:

  • Pepple beach, l’historique
  • Le concourt d’élégance de la Villa d’Este en Italie, près de Milan
  • Et Chantilly Art et Élégance

Symbole du regain d’attractivité de ce genre d’évènements la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’époque) propose une charte détaillant les modalités d’organisation entourant ces réunions.

Chantilly Art et Elégance fêtait cette année sa troisième édition. La deuxième édition avait déjà validé sa place dans le haut du panier des Concours d’élégance, et les organisateurs de Pebble Beach n’avaient pas tari d’éloges à son encontre. Ainsi s’ouvrait la troisième édition.

Chantilly Art et Elégance.

Chantilly Art et Elégance à un défaut. Il y a trop de choses à faire, a voir, trop de merveilles à admirer ou à entendre pour une seule petite journée.

Après un lever matinal, direction Chantilly sous un ciel chargé pour arriver dès l’ouverture. L’accès aux parkings fut un peu compliqué… Ceux ci n’ayant été ouverts qu’à l’heure très exacte de 9:00, une queue d’environ 2 kilomètres traversait la forêt de Chantilly.

Voiture, photo

Après avoir stationné, direction le château en longeant le champ de courses. Chantilly Art et Elégance, peut être découpé en trois grandes zones:

  • Les parkings Super cars à l’extérieur
  • Les zones liées au concours: le rond central et les jardins Le Nôtre où sont exposés les compétiteurs
  • Les emplacements clubs, plus intimistes.

Voici un plan un peu plus détaillé:

Chantilly art Et élégance

Les parkings Super cars

Première zone: les parkings supers cars.

On y trouve de tout mais surtout de l’exceptionnel. La première chose qui saute aux yeux en arrivant sur ces parkings (B sur le plan) depuis l’hippodrome est une grosse dizaine de Ferrari, majoritairement des 360 et F430 alignées les unes à coté des autres en compagnie de 328, 348 ou encore de 512TR.

Ferrari Connection

Ferrari

Le parking « B » ne regroupe pas que des clubs, mais aussi des bolides appartenant à des particuliers « non affiliés ». On y retrouve aussi bien des Mc Laren, des Porsche que des Lamborghini. L’ensemble est rangé sans grand ordre et donne des constellation de couleurs intéressantes…

Multicolor cars.

La vie en gris

De l’autre coté de la route pavée se trouve le Parking « C » ou Parking Vip de son petit nom. Même si cela semble difficile à imaginer, le simple fait de traverser l’ancienne route pavée engendre encore une montée en gamme non négligeable.

English style

Au delà des VIP, c’est aussi là que sont exposées les voitures officielles et des partenaires, généralement des concession de renom comme Charles POZZI.

Là encore beaucoup de Ferrari, généralement des version plus modernes. Par exemple:

  • 599GTO
  • F12
  • 612
  • F430 Scuderia
  • Testarossa

The incoming

Cependant, les trésors de cet évènement sont quelques centaines de mètres plus loin: dans le château.

Le château de Chantilly, probablement l’un des plus beau de France, à traversé les époques et à vu dans ses murs nombre de figures historiques: Le Grand Condé, Louis Philippe, le duc D’Aumale, La Fontaine, pour ne citer qu’eux. Construit initialement dans les années 1380, son architecture actuelle date des années post révolutionnaires. A noter la bibliothèque et la magnifique collection picturale laissées par le Duc D’Aumale à sa mort, toujours présentes dans le château

Le Stand Ferrari

« Une voiture, on doit d’abord la rêver  » Enzo Ferrari

Ferrari

Une fois passé le portail, on arrive directement sur… le stand Ferrari.  Un stand présente les derniers modèles de la marque (California T, 488, GT4Lusso). Mais le plus impressionnant n’est pas là. En contournant le stand, on découvre d’autres pépites de l’histoire Automobile:

Une Ferrari 275…

Ferrari 275

… accompagnée d’une Ferrari 330…

Ferrari 330

Et d’une Ferrari 250 GTE 2+2!

Ferrari 250 GTE 2+2

Ainsi qu’une 250 SWB aluminium…

Une époque mythique est ici résumée dans quelques dizaines de mètres carrés.

La  découverte de l’espace dédié à la marque de Maranello, nous emmène a travers l’incroyable histoire de cette société et de ces modèles: côte à côte deux F40 (une troisième ayant participée au rallye du Samedi est exposée non loin). ce modèle est la descendante de la 288 GT0. Issue d’un projet lancé par Enzo Ferrari, elle sera lancée en 1987. Dotée d’un moteur de 478cv, tout à été fait pour alléger la masse de ce bolide: sur la balance elle n’affiche que 1100 kg, belle performance pour l’époque!

F40

Puisque nous sommes dans les paires, difficile d’ignorer celle juste à côté des F40. J’ai nommé les toutes nouvelles F12 TDF ( pour Tour De France). Là où la F12 « normale se contentait de 740cv issus du V12 la TDF en développe 780. Avec en supplément un aérodynamisme totalement remanié et encore plus agressif. Malheureusement celle édition limitée ne comprendra que 799 exemplaires…. tous écoulées.

F12 TDF

Ferrari F12 TDF

Enfin pour conclure sur l’espace Ferrari, une Laferrari l’hypercar de… Ferrari (on s’en serait douté, me direz vous).

Ferrari LaFerrari

 

fredadmin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *