Les Masters de Feu 2016

Les Masters de Feu 2016

Nous connaissons tous les feux d’artifice du 14 juillet où chaque commune cherche à faire bonne impression par rapport à ses voisines. Mais saviez- vous qu’il existe des concours de feux d’artifice où les meilleurs sociétés au monde s’affrontent ? C’est le cas des Masters de feu.

L’un de ces concours est organisé depuis cette année à Compiègne et cela se nomme  » les Masters de feu ».

L’évènement a eu lieu sur l’hippodrome, non loin du château impérial. Les portes ouvrirent à 19h et déjà une queue d’attente de plusieurs centaines de mètres montrait que l’évènement avait trouvé son public.  Après 25 minutes d’attente (et un vigile qui voulait me confisquer mon appareil photo), nous accédons à la pelouse.

Masters de feu

Trois catégories d’entrée étaient disponibles : pelouse, zone avec chaises et carré d’or. Honnêtement, au vue de la place disponible sur les pelouses, avec un minimum de préparation ( une couverture pour s’asseoir), les pelouses étaient le meilleur rapport qualité/prix.

Le spectacle

Cette année, s’affrontaient trois équipes  sur le thème de la nature:

  • Espagnole (Pirotecnia Caballer),
  • Italienne (Parente Fireworks)
  • Autrichienne (Fire Event)

La France (artEventia), hors concours, finissait le spectacle en présentant sa réalisation qui lui valut la 3eme place au championnat de Macao en 2015.

Sans être chauvin ( ou juste un petit peu !), heureusement que artEventia était hors concours car elle aurait remporter la coupe haut la main.

Masters de Feu

Ces quatre présentations n’ont rien à voir avec les feux d’artifice du 14 juillet, on joue ici dans une autre catégorie.

Le point essentiel, c’est que ces artificiers maîtrisent parfaitement les différents éléments qui font la beauté des feux d’artifices, l’espace, le tempo, les couleurs, les formes des fusées…

Alors que dans les feux classiques ce qui se passent au sol sert généralement à combler un trou dans le spectacle, c’est ici une partie forte du spectacle travaillant sur l’ensemble de la largeur, avec des formes précises (on a pu voir des fontaines de feux d’artifices) etc.

Master de feu

Ces artificiers ont aussi une incroyable capacité à occuper l’espace avec très peu de fusées, donnant un certain calme, une certaine douceur dans leur présentation. Le tout au rythme des bandes sons choisies avec soin :

  • Jablonsky
  • Brahms
  • Michael Nyman
  • Le lac des cygnes

Des opéras à coups d’explosifs en quelques sortes.

L’équipe d’Espagne fut la première à passer. C’était l’équipe la plus titrée. Globalement bien que maitrisant leurs spectacles de haut niveau et les techniques, le ressenti, notamment quand on la compare aux deux autres équipes, est qu’elle était trop sur d’elle, ils n’ont pas réussi à faire passer autant d’émotions, de surprise, d’envie que leurs concurrents

Vient ensuite l’Italie. This is the Winner! Le début était un peu poussif, le reste incroyable, magnifique, d’une grâce et d’une puissance surprenantes. Je laisse la parole au jury:

 » Rien n’a été oublié dans cette course sans fin à travers le pays. Les forêts, le chant des cigales, les rivières rouges, les coquelicots et les tomates….jusqu’à la Méditerranée. Les spectateurs ont été embarqués sur cette route qui s’ouvre vers l’infini, tous les sens sont alors sollicités pour un voyage unique, inoubliable et transcendant. »

Masters de feu

L’équipe d’Autriche est la dernière des candidates. Là encore, un très très beau spectacle avec un final de toute beauté. Cependant, elle était un petit peu derrière sur la fluidité, l’enchainement. Une seconde place bien méritée.

Les spectacles en Vidéo par la société Pyroworld :

 

 

CONCLUSION

Ce genre d’évènement n’est pas des plus communs mais ce fut une très bonne découverte, le spectacle vraiment superbe et touchant.

Le cadre était bien adapté avec assez de place pour tous le monde, le seul léger bémol restant la queue pour rentrer ( Vigipirate…)

L’évènement devrait revenir l’année prochaine au mois de Septembre : a noter dans les agendas !

Masters de Feu, photo

fredadmin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *